bigorneau


bigorneau

bigorneau [ bigɔrno ] n. m.
• 1611; « petite enclume » 1423; de bigorne
Petit coquillage à coquille gris foncé spiralée et à opercule fermé, qui se mange cuit. littorine, vignot.

bigorneau nom masculin (de bigorne) Petit gastropode des rivages, à coquille noire et pointue, comestible, objet d'un élevage. (Autres noms vignot, littorine.)

bigorneau
n. m. Petit mollusque comestible à coquille en spirale. Syn. (Belgique) caricole, (France rég.) vignot et vigneau. (V. littorine.)

⇒BIGORNEAU, BIGORNOT, subst. masc.
Petit objet à deux pointes ou deux bouts.
A.— TECHNOL. Petite bigorne, petite enclume :
1. Chaque coup de marteau devenait efficace, sur le bout conique du bigornot où s'enroulait le rameau de fer rouge dans un juste dessin...
J. DE LA VARENDE, La Normandie en fleurs, 1950, p. 173.
B.— P. méton., MALACOLOGIE. [P. réf. aux deux cornes du limaçon] Petit coquillage comestible, très commun sur les côtes de l'Océan. Synon. vigneau. Cueillir, ramasser des bigorneaux sur la grève :
2. — À votre place, les Boches auraient pu arriver sans que j'en sois davantage prévenu. On nous cueillerait comme des bigorneaux au fond de nos trous avec une épingle...
ROMAINS, Les Hommes de bonne volonté, Verdun, 1938, p. 18.
P. anal. de forme (au plur.). Petite monnaie :
3. C'est une pauv' môme qui fait l'avenue du Maine (...) j'pourrais pas laisser une femme passer la nuit dehors (...) pour rapporter une poignée de bigorneaux.
A. SIMONIN, J. BAZIN, Voilà taxi! 1935, p. 122.
C.— Arg. [P. réf. à une coiffure à deux cornes]
1. Sergent de ville. Si l' bigornot barr' ton trimin / Sur le caillou mets-lui un pain! (HOGIER-GRISON, Le Monde où l'on flibuste, 1887, p. 327).
2. P. ext.
a) ,,Fantassin de marine (mar. 1861)`` (ESN. 1966).
b) ,,Fantassin de ligne (zouaves 1870; voy., 1926)`` (ESN. 1966) :
4. [Le capitaine de zouaves] : un spahi ou un chass' d'Af' qui se fait (...) tambouriner le cuir par les Arbis avant qu'un de mes bigorneaux ait même la colique.
G. D'ESPARBÈS, La Folie de l'épée, 1927, p. 133.
Péjoratif :
5. Il a expliqué ça aux copains de l'état-major qui sont restés pantois devant tant d'astuce! Conan haussa longuement les épaules : — Un raisonnement de bigorneau, mon vieux!
VERCEL, Capitaine Conan, 1934, p. 229.
PRONONC. ET ORTH. :[]. Var. bigornot (supra ex. 1).
ÉTYMOL. ET HIST.
I.— 1. 1423 « petite bigorne » (Exéc. test. de Angnies de Hortioir, A. Tournai dans GDF. Compl.), en partic. pour les serruriers (CHESN.); 1950 bigornot (LA VARENDE, La Normandie en fleurs, p. 162); 2. 1611 zool. « petit coquillage univalve ayant la forme d'un colimaçon » (COTGR.); 3. 1841 (A. LUCAS, Des Dangers de la prostitution, considérés sous le rapp. de la mor. et de l'admin., p. 33 : Les sergents de ville, les bigorneaux); 1887 bigornot (HOGIER-GRISON, supra, C1); 1861 dans ESN.; 1863 (LITTRÉ : Bigorneau ... Ancien sobriquet moqueur des soldats de marine); cf. 1927 (A.-L. DUSSORT, Des Preuves d'une existence, ms. dép. par G. Esnault en 1938, p. 159 : Bigorneau. Soldat d'infanterie); 4. 1919 « imbécile » (cité par G. Esnault, 1936 dans IGLF Techn.).
II.— [1925 dans ESN.]; 1935 « menue monnaie » (A. SIMONIN, J. BAZIN, supra ex. 3).
I dér. de bigorne1 étymol. I 1; 2 dér. avec méton. de bigorne « limaçon de mer » (Mém. de la Soc. des Antiquaires de France ds FEW t. 1, p. 253a); 3 prob. en raison du chapeau bicorne qu'ils portaient à l'orig.; 4 se rattache au sémantisme « de travers, contrefait » de mots tels que lyonn. bigornu « contrefait, boiteux » (DU PUITSP.), v. bigorne2 ou emploi péj. de 3 « fantassin ». II prob. p. anal. avec bigorneau « coquillage », par suite de sa forme ronde et de son peu de valeur.
STAT. — Fréq. abs. littér. :17.
BBG. — GEORGE (K. E. M.). Formules de négation et de refus en fr. pop. et arg. Fr. mod. 1970, t. 38, p. 309. — SAIN. Lang. par. 1920, p. 172, 541.

bigorneau [bigɔʀno] n. m.
ÉTYM. 1423; de 1. bigorne.
———
I
1 Techn. (Rare). Petite bigorne (enclume).
2 (1611). Par anal. de forme. Petit coquillage gastéropode (genre Littorina), à opercule corné et coquille spiralée, très commun sur les côtes rocheuses. Littorine. || Ramasser des bigorneaux.Spécialt. Littorine comestible à coquille gris foncé ou brun rougeâtre (Littorina littorea). Vignot.
1 Après une dizaine de jours d'approches patientes, il est venu manger dans notre main. Depuis, il ne nous quitte plus quand nous longeons les rochers pour trouver les crabes verts et les bigorneaux du dîner.
Bernard Moitessier, Cap Horn à la voile, p. 134.
Coquille de bigorneau (décorative). → Bikini, cit.
3 (1861; p.-ê. par référence à une coiffure à deux cornes). Argot, vx. Sergent de ville; homme de l'infanterie de marine. Abrév. : bigor (1868).
4 (1919). Péj. Imbécile. || C'est un sacré bigorneau.
———
II (1925, Esnault; du sens I, 2). Pop., vx. Pièce de menue monnaie.
———
III (Orig. inconnue, p.-ê. jeu sur l'initiale de bigophone). Fam. Téléphone; poste téléphonique. Bigophone.
2 (…) je ne l'avais jamais tant vue que ce soir. Faut dire que l'on ne se fréquente, avec les filles de l'autre atelier, que par bifton ou par bigorneau ou par bigorne.
A. Sarrazin, la Cavale, p. 55.
Var. graphique : bigorno.
3 Tant mieux, tant mieux, maugréait Antony dans le bigorno.
Jeanne Cordelier, la Passagère, p. 316.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bigorneau — Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu : Le terme « Bigorneau » s applique en français à plusieurs taxons distincts. Bigorneau …   Wikipédia en Français

  • bigorneau — n.m. Téléphone : Filer un coup de bigorneau. Micro : Causer dans le bigorneau. / Soldat d infanterie (péjor.) …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • BIGORNEAU — n. m. Coquillage marin comestible …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • bigorneau — (bi gor nô) s. m. 1°   Petite bigorne ou enclume qui sert à tourner en rond les petites pièces. 2°   Nom donné dans les départements de l ouest à un coquillage (littorine vulgaire), espèce comestible, qui est le turbo littoral de Cuvier. Manger… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Bigorneau perceur asiatique — Ocinebrellus inornatus Ocinebrellus inornatus …   Wikipédia en Français

  • Bigorneau perceur japonais — Ocinebrellus inornatus Ocinebrellus inornatus …   Wikipédia en Français

  • Bigorneau perceur — Ocenebra erinacea Ocenebra erinacea …   Wikipédia en Français

  • Cracher De Bigorneau — Un bigorneau Le cracher de bigorneau est un sport consistant à cracher le plus loin possible un bigorneau. Le lanceur met un bigorneau dans sa bouche et doit le souffler le plus loin possible. Bien entendu, les distances dépendent aussi du vent.… …   Wikipédia en Français

  • Cracher de bigorneau — Un bigorneau Le cracher de bigorneau est un sport consistant à cracher le plus loin possible un bigorneau. Le lanceur met un bigorneau dans sa bouche et doit le souffler le plus loin possible. Bien entendu, les distances dépendent aussi du vent.… …   Wikipédia en Français

  • Holiday Home Bigorneau St.Margouf De L`Isle — (Quinéville,Франция) Категория отеля: 3 звездочный отель Адрес …   Каталог отелей


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.